Postcard from the Road | Yves | De Khorramabad à Bander Abbas

Salaam à tous,

Me voici à Bander Abbas, dans la chaleur moite du Golfe Persique.

La partie iranienne du voyage s’achève ici. J’attends tranquillement le départ de mon

bateau pour Dubaï samedi soir.

entre-khorramabad-et-andimeshk

Ce dernier mois de voyage fut très varié en termes de paysages et de populations rencontrées.

Après le Lorestan je suis descendu sur le versant sud des Zagros qui constituent l’épine dorsale du pays. Je suis resté quelques jours dans cette plaine écrasée de chaleur qui jouxte l’Irak et où les anciennes civilisations de l’époque élamite ont laissé quelques vestiges intéressants.

J’ai ensuite suivi un itinéraire assez éprouvant à travers la chaîne de montagne, passant d’une vallée à l’autre sur de petites routes très raides et presque sans trafic où l’étranger est plutôt rare. Etonnamment les gens étaient plutôt sur la défensive dans ce coin du pays…

L’arrivée à Shiraz, la grande ville du sud, fut la bienvenue. Shiraz, la ville des poètes de langue persane, la ville des mausolées et des jardins, la ville où il fait bon déambuler dans les bazars. Un de mes endroits préférés dans ce pays.

Les 700 kilomètres suivants vers le sud ont confirmé l’impression d’aridité dont tous les Iraniens, citadins compris, se plaignent. Il ne pleut plus en Iran. Les camions-citernes ravitaillent les villages isolés dont les puits sont à sec. Des vergers entiers sont à l’abandon. Seules quelques nappes phréatiques encore solides permettent encore ici et là d’irriguer quelques hectares.

J’ai beaucoup dormi dehors dans ces paysages d’une minéralité absolue. Les Méridionaux sont aussi beaucoup plus discrets, ce qui m’a valu des journées très tranquilles.

Le Golfe Persique me paraissait si loin quand je suis parti de Lyon il y a plus de 7 mois. Et puis voilà, je l’ai là, sous les yeux.

A bientôt pour d’autres nouvelles.

Bises,

Yves.

entre-khorramabad-et-andimeshk a-riviere-korun-a-shushtar-notez-les-buffles Versant sud des Zagros. on-moissonne-le-riz-a-la-faucille-dans-les-petites-vallees priere-du-soir-mosquee-masjed-e-vakil-shiraz le-telephone-portable-partout-tout-le-temps-shiraz les-rues-saniment-le-soir-shiraz

1. Entre Khorramabad et Andimeshk. Gorges dans les Zagros.

2. La rivière Korun à Shushtar. Notez les buffles.

3. Versant sud des Zagros.

4. On moissonne le riz à la faucille dans les petites vallées.

5. Prière du soir. Mosquée Masjed-e-Vakil. Shiraz.

6. Le téléphone portable. Partout, tout le temps. Shiraz.

7. Les rues s’animent le soir. Shiraz.

Leave a Reply